8 façons de faire le show à un concert

Publié le 18.05.2017
Jouer de la musique, ce n’est pas que jouer d’un instrument, mixer ou chanter. Votre public se déplace pour vous écouter, mais pas seulement : il est aussi (et surtout) là pour vivre une expérience. A vous donc d’assurer le spectacle ! Pour cela, rien de mieux que de s’inspirer des meilleurs…

1.       Jouez derrière votre dos… ou avec vos dents !

Un peu d’acrobatie fait toujours son petit effet. De Jimi Hendrix à Prince, les grands musiciens ont tous leurs petits trucs. Jouez avec votre guitare derrière vous, avec vos dents, sur le dos… Les seules limites sont votre souplesse et votre habilité. Effet garanti !

Effet « waouh » : 5/5
Difficulté : 4/5

2.       Faites participer votre public et parlez-lui

Une des raisons principales pour laquelle les gens se rendent à des concerts est liée à un sentiment d’appartenance à une communauté. A vous de l’initier, en parlant à votre public et en le faisant participer. Un concert ne doit pas devenir un monologue, mais quelques mots entre 2 chansons font toujours leur petit effet. Et surtout, n’oubliez pas de regarder votre public !

Effet « waouh » : 3/5
Difficulté : 1/5

3.       Portez votre plus beau costume à paillettes, la musique est aussi faite pour les yeux

La musique s’adresse aux oreilles… et aux yeux. Quand votre public va à un concert, il recherche aussi quelque chose qui sort de l’ordinaire. Pourquoi rester cantonné au classique jeans/t-shirt quand vous avez l’opportunité de vous produire avec des tenues de scènes ? James Brown allait jusqu’à changer 3 fois de costume pendant ses concerts. Des accessoires au déguisement complet, la FDLM est l’occasion de revêtir vos plus belles tenues !

Effet « waouh » : de 1/5 à 5/5, en fonction de vos tenues de scène.
Difficulté : 2/5

4.       Créez votre personnage de scène

Si votre musique s’y prête, pourquoi ne pas aller un cran plus loin et créer votre alter ego scénique ? Comme ont pu le faire David Bowie avec Ziggy Stardust ou le groupe Kiss, le personnage est une manière supplémentaire d’embarquer votre public dans votre univers et de lui offrir une expérience qui le changera de son quotidien.

Effet « waouh » : 4/5
Difficulté : 3/5. Mais attention, la note de maquillage peut être salée…

5.       Dansez !

Jouer de la musique, c’est bien, jouer de la musique en dansant, c’est mieux ! Une leçon qu’ont bien retenue les plus grand(e)s musicien(ne)s. De Angus Young (AC/DC) et son duck walk à Michael Jackson et son célèbre moonwalk en passant par Beyoncé et ses chorégraphies millimétrées, ce ne sont pas les sources d’inspiration qui manquent. Et quelle satisfaction quand vous arriverez à effectuer ce pas de danse ET ce riff compliqué en même temps !

Effet « waouh » : 4/5
Difficulté : 3/5

6.       Ne négligez pas la lumière

Si l’endroit dans lequel vous jouez le permet, n’hésitez pas à jouer avec la lumière. Un simple éclairage tamisé pendant la ballade de votre set peut suffire à installer une ambiance propice, tout comme une série de flashs lumineux pendant un morceau plus vif !

Effet « waouh » : 3/5
Difficulté : 3/5

7.       Collaborez avec d’autres artistes sur scène

Danseurs, acrobates, jongleurs, street-artistes… Des artistes de nombreuses disciplines seraient sans doute ravis de contribuer à votre concert. Si vous ne vous sentez pas à l’aise avec le moonwalk, pourquoi ne pas laisser ça à un danseur dont c’est la spécialité ? Ces collaborations sont autant d’occasions de surprendre et de ravir votre public.

Effet « waouh » : 4/5
Difficulté : 2/5

8.       Jouez chaque concert comme si c’était le dernier

Un dernier conseil : jouez chaque concert comme si c’était la dernière fois que vous alliez fouler la scène. Si vous ne faites pas les choses à moitié, non seulement vous allez dégager une belle énergie, mais le public ressentira votre investissement… et vous récompensera par ses encouragements.

Effet « waouh » : 5/5
Difficulté : 3/5